L'apprentissage anticipé de la conduite(AAC)

Quels sont les avantages de l'Apprentissage anticipé de la conduite ?

L'apprentissage anticipé de la conduite permet :

  • de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3

  • de commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans ;

  • d’acquérir de l’expérience de conduite ; 

  • de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans . En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ;

  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ;

  • souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

Cette formation est organisée en deux parties :

La formation théorique, axée sur l’apprentissage des 9 thèmes et la formation pratique.

 

La formation théorique :

 

Elle est axée sur les 9 thèmes suivants :

  • dispositions légales en matière de circulation routière

  • le conducteur

  • la route

  • les autres usagers de la route

  • réglementation générale et divers

  • précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule

  • éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite

  • équipements de sécurité des véhicules

  • règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

 

 

Des tests visant à vérifier, compléter et évaluer les connaissances sont régulièrement dispensés. .L’établissement propose des entraînements collectifs réguliers sur boîtier ainsi que des cours théorique (voir horaires). De plus, l’élève a la possibilité de faire des séries de tests par internet sur une connexion privée, ses résultats sont renvoyés à l'établissement.

 

L’examen théorique :

 

La formation sera validée par l’Examen Théorique Général composé d’une série aléatoire de 40 questions. Les élèves reçus ne doivent pas dépasser 5 fautes. Il se déroule dans les locaux d’un opérateur agrée.

 

La formation pratique :

 

Elle est axée sur les bons comportements du conducteur afin de ne mettre en danger ni sa propre sécurité ni celle des autres. Les formateurs s’appuient sur un référenciel commun le REMC et dispensent leur cours de manière à valider les 4 compétences globales :

• MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

• APPREHENDER la route et circuler dans des conditions normales

•CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

• PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique

La formation pratique débute par une évaluation d'une heure afin d'estimer le niveau de l’élève.

La formation est d'une durée minimum de 20h. Les leçons sont effectuées en individuel.

La conduite avec l'accompagnateur se déroule sur une durée d'au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.
Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

  • Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l'enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l'enseignant estime que l'élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L'enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée et délivre une attestation de fin de formation initiale.

  • Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale. C'est généralement un rendez-vous collectif avec d'autres élèves et leurs accompagnateurs.

  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.

Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l'élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

 

L’examen pratique

 

À compter du 1er août 2014, l’épreuve dure 32 minutes. Elle comprend : 

  • la vérification de la recevabilité des documents d’examen ;

  • l’accueil du candidat, la vérification de son identité et s'il a suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipé de la conduite, de son attestation de fin de formation initiale ;

  • la présentation de l’épreuve par l’examinateur ;

  • l’installation au poste de conduite ;

  • les réglages du véhicule nécessaires avant le départ et réalisés par le candidat ;

  • une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes ;

  • la réalisation d’un test de la vue ;

  • la réalisation de deux manœuvres particulières à tester en relation avec la sécurité routière (un freinage pour s'arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière) ;

  • des questions portant notamment sur la vérification d’un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule ;

  • la mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation ;

  • l'établissement du certificat d'examen du permis de conduire.

 

À l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne vous communique pas oralement le résultat.

Vous pouvez connaître le résultat de votre épreuve pratique 48 heures après l'avoir passée en utilisant le téléservice mis en place sur le site de la sécurité routière.

 

La grille d'évaluation du permis de conduire permet à l’inspecteur de valider jusqu’à 31 points d’évaluation. Pour décrocher son permis de conduire, un candidat doit obtenir un minimum de 20 points, tout en évitant de faire une ou plusieurs faute éliminatoire.

PIÈCES A FOURNIR POUR LA CONSTITUTION DU DOSSIER :

 

  • 4 photos d’identité conformes ANTS avec signature (e photo)

  • Photocopie de la carte d’identité recto-verso ou du passeport (en cours de validité ou périmés depuis moins de 2 ans ) du candidat

  • 2 enveloppes longues autocollantes non libellées + 2 timbres tarif normal

  • Justificatif de domicile de moins de 6 mois +photocopie de la carte d'identité de l'hébergeant + Attestation (même nom et prénom sur les 3 documents)

  • Photocopie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (J.D.C ou J.A.P.D) POUR LES CANDIDATS ENTRE 17 ET 25 ANS .

  • Photocopie de l'ASSR niveau 2 (pour les candidats nés à partir du 01/01/88)

  • Pour les candidats déjà titulaires d’un permis y compris permis AM (BSR) : photocopie recto-verso